Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Cycle 1

 

Le langage au cœur des apprentissages

- Compétences de communication :
Participer à un échange collectif en acceptant d’écouter autrui, en attendant son tour de parole et en restant dans le propos de l’échange.

- Compétences concernant le langage d’évocation :
Rappeler en se faisant comprendre un événement qui a été vécu collectivement (sortie, activité scolaire, incident, ...)

- Compétences concernant le langage écrit : sa fonction, l’écriture :
Savoir à quoi servent un panneau urbain, une affiche, un journal, un livre, un écran d’ordinateur, un cahier.
Dicter individuellement un texte à l’adulte.
Représenter un objet, un personnage réel, fictif.

Agir et s’exprimer avec son corps

Adapter ses déplacements à différents types d’environnements.

Découvrir le monde

- Compétences dans le domaine sensoriel :
Décrire, comparer, classer des perceptions élémentaires (tactiles, gustatives, olfactives, auditives et visuelles).
Associer à des perceptions déterminées les organes des sens qui correspondent.

- Compétences dans le domaine du vivant, de l’environnement, de l’hygiène et de la santé :
Reconnaître les manifestations de la vie animale et végétale, les relier à de grandes fonctions : croissance, nutrition, locomotion, reproduction.
Repérer quelques caractéristiques des milieux.
Prendre en compte les risques de la rue (piétons, véhicules) ainsi que ceux de l’environnement dangereux, familier proche (objets et comportements dangereux, produits toxiques) ou plus lointain (risques majeurs).

- Compétences dans le domaine de la structuration de l’espace :
Décrire et représenter simplement l’environnement proche (classe, école, quartier)
Décrire des espaces moins familiers (espace vert, terrain vague, forêt, étang, haie, parc animalier).
Savoir reproduire l’organisation dans l’espace d’un ensemble limité d’objets (en les manipulant, en les représentant). S’intéresser à des espaces inconnus découverts par des documentaires.

- Compétences dans le domaine de la structuration du temps :
Reconnaître le caractère cyclique de certains phénomènes, utiliser des repères relatifs aux rythmes de la journée, de la semaine et de l’année, situer des événements les uns par rapport aux autres (distinguer succession et simultanéité).

Le regard et le geste

- Dire ce qu’on fait, ce qu’on voit, ce qu’on ressent, ce qu’on pense.

- Agir en coopération dans une situation de recherche collective.

 

Imprimer